Le site plein de ressources pour s'engager dans une consommation responsable.

Fabriquer ses cosmétiques maisons, un beau geste pour la planète !

Après 26 ans à bord de la Brittany Ferries, dont 10 ans à la boutique parfum, Marine a posé ses valises à Lannilis il y a 2 ans et elle a décidé de changer de cap professionnel. Elle ouvre à la fin de l’année 2020, une épicerie vrac à Plouguerneau. L’Aber Vrac initiera et confortera ceux qui s’inscrivent dans une démarche zéro déchet en proposant de l’épicerie alimentaire en vrac, des produits d’entretien maison au naturel, de la cosmétique durable…. C’est d’ailleurs sur ce dernier sujet qu’elle en connaît un rayon !

Quand s’y mettre… à réduire ses déchets plastiques !

Il y a 6 ans, Marine a débuté sa démarche zéro déchet dans l’objectif principal était de réduire ses déchets et surtout de proscrire le plastique jetable et à usage unique de sa vie ! En effet, même si elle a parcouru la Manche  pendant 26 ans avec la Brittany Ferries, c’est en vacances au Viêtnam qu’elle a découvert sa première mer de plastique et qu’elle a pris la décision de ne pas participer à cette pollution d’ampleur mondiale… Alors, geste après geste, habitude par habitude, elle a changé se façon de consommer et de jeter !

Ses débuts en zéro déchet :

  1. Lessive maison
  2. Produits lave-vaisselle
  3. Déodorant
  4. Shampoing solide
  5. Dentifrice
  6. Lingette démaquillante lavable, éponge en tawashi….
Tawashi éponge faite maison

« Chaque action compte… c’est ensemble qu’on fera la différence ! »

Comment s’y mettre… au zéro déchet dans la salle de bain ?

« Comme pour toute démarche zéro déchet, il faut y aller étape par étape » explique Marine. Il faut commencer par ne pas racheter de produit de beauté quand il est terminé et garder son contenant propre pour le réutiliser. Ensuite, il y a 2 possibilités pour réduire votre consommation de cosmétique :

  1. acheter des cosmétiques solides plutôt que liquides car ils ont moins d’emballage et se conservent plus longtemps.
  2. les fabriquer vous-même.
Marine fabrique ses produits d'hygiène

Marine nous rappelle les règles de base : « Pour la fabrication des produits cosmétiques, vous devez prendre des précautions d’hygiène simples : se laver les mains et utiliser des ustensiles et contenants propres. ». De même, pour la conservation, des conditions sont à respecter :

  • Produits huileux : 6 mois de conservation à température ambiante
  • Produits aqueux : 1 mois à l’intérieur du réfrigérateur (pas dans la porte).

Enfin, comme pour tous produits de beauté, il ne faut pas oublier de réaliser un test d’allergie dans le pli du coude avant de l’utiliser sur tout le corps pour la première fois. Et pour les femmes enceintes ou allaitantes, l’utilisation des huiles essentielles est proscrite pendant cette période.

« Comme pour toute démarche zéro déchet, il faut y aller étape par étape ! »

Tuto DIY déodorant solide

Quels sont les avantages à réaliser ses propres produits de beauté ?

Tout d’abord,  Marine est catégorique : « C’est bon et beau pour la planète ! ». Comme elle n’achète plus de nouveaux produits, elle ne consomme plus de nouveaux contenants et réduit donc ses déchets tout naturellement. Ensuite, comme c’est elle qui les fabrique, elle sait ce qu’il y a dedans ! Ainsi, elle n’a pas de mauvaises surprises avec des principes actifs chimiques et autres perturbateurs endocriniens… Enfin, c’est facile et rapide à fabriquer et ça se conserve jusqu’à 6 mois pour les produits huileux.    

« C’est bon pour la planète et c’est beau pour moi ! »

Quels produits de base utiliser ?

Produits de base pour la fabrication de cosmétiques

Marine a une véritable boîte à malices qui contient tous les produits de base dont elle a besoin pour créer ses propres cosmétiques maison. Au fur et à mesure, sa réserve s’est enrichie de poudres de plantes aux différents actifs qu’elle distille selon les besoin de sa peau et de ses cheveux.

Boîte à malices de Marine :

  • Huile de coco bio pour ses propriétés antibactériennes, antifongiques, cicatrisantes et de blanchiment. Elle devient solide en-dessous de 25°c.
  • Cire d’abeille : pour solidifier ses préparations
  • Huiles essentielles : Palmarosa (anti-odeur pour de déodorant), menthe poivrée (pour le dentifrice)
  • Argile blanche : masque détox pour la peau et les cheveux
  • SCI : tensioactif qui est un agent moussant pour le shampoing solide.
  • Poudres d’extraits de plantes…
Produits d'hygiène faits maison

« Enfin, je sais vraiment ce qu’il y a dans mes produits cosmétiques…»

Où trouver tous les composants de base ?

  • Sites internet spécialisés
  • Pharmacies
  • Magasins Bio
  • Magasins Vrac

Quelles recettes de beauté maison appliquer au quotidien ?

Tuto déodorant zéro déchet huiles essentielles

Des recettes beauté des plus simples aux plus complexes, Marine teste, tente, persévère ou abandonne selon les résultats donnés. Petit tour d’horizon de ses expériences !  

Dentifrice : C’est mon premier grand raté ! J’avais mélangé uniquement du blanc de Meudon avec de l’eau… et le résultat n’était vraiment pas à notre goût quand on a l’habitude des parfums mentholés artificiels. Sinon, il y en a qui se lave les dents avec de l’huile de coco… mais attention, ça peut boucher les éviers ! Alors, définitivement, je préfère le dentifrice solide acheté en magasin vrac.

Gommage corps : Rien de plus simple pour exfolier sa peau naturellement ! Je mets du marc de café dans un pot en verre et le recouvre d’huile d’olive pressée à froid. Je mélange et j’applique directement dans la douche et je rince.

Marc de café gommage corps

Liniment oléo-calcaire : Célèbre pour son utilisation quotidienne pour le change des bébés, le liniment est aussi un démaquillant et un produit hydratant indispensable ! Pour la recette, rien de plus simple, je mélange au bain-marie : 125 ml huile végétale (amande douce, calendula, huile d’olive…) avec 5g de cire d’abeille et 125 ml eau de chaux et le tour est joué !

Démaquillant liniment fait maison

Déodorant naturel : 100g huile de coco, 2 cuillères à soupe de bicarbonate alimentaire (car plus fin) ; 1 ml de zinc ricinoleate (pour contrer les odeurs fortes de sueur), 1 cuillère à soupe de cire d’abeille, 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa. Je fais chauffer tout ensemble au bain marie et je conserver dans un pot en verre pendant 6 mois. Ce déodorant solide s’applique avec un doigt sous chaque aisselle.

Déodorant fait maison

Shampoing solide :

  1. 50g SCI (produit moussant)
  2. 15 g poudre d’actifs de plantes (exemple du shikakaï si on a des pellicules, prêle si on a les cheveux gras…)
  3. 20ml huile ou beurre végétal
  4. 14 ml d’hydrolat
  5. 1 à 2ml d’extrait aromatique de fragrance cosmétique
  6. 1 à 2 ml actif cosmétique
Shampoing solide fait maison
  • Faire chauffer au bain marie les 4 premiers éléments. Une fois refroidie, pétrir en une pâte homogène.
  • Faire un puits au milieu et y intégrer les 2 derniers éléments.
  • Pétrir la pâte dans un moule et le laisser reposer et solidifier pendant 2 heures à température ambiante.
  • Démouler et laisser sécher sur un tissu absorbant à l’air libre pendant 1 semaine.  

« Les recettes les plus simples sont souvent les meilleures ! »

Tuto cosmétiques zéro déchet

Quelles sont vos autres démarches zéro déchet ?

Avec l’ouverture de son épicerie l’Aber Vrac à Plouguerneau, Marine démontre son engagement dans le zéro déchet au quotidien. Ainsi, elle prône l’achat en vrac, les repas faits-maison avec les récoltes du potager de son papa ou de ses trouvailles au marché local.
Elle fabrique aussi ses produits d’entretien au naturel, coud ses lingettes et disques démaquillants…
Elle achète et revend ses vêtements sur une application de 2nde  main
Elle fait son compost, utilise des bee-wrap… 
Bref, tout ce qui peut réduire les déchets au quotidien et sur le long terme !

Salle de bain zéro déchet

Retrouvez Marine dans son aventure zéro déchet : https://www.facebook.com/labervrac/

L’info en 2 minutes

Pourquoi réaliser ses propres produits de beauté ?
Marine n’achète plus de nouveaux produits, elle ne consomme plus de nouveaux contenants et réduit donc ses déchets et son budget. Ensuite, comme c’est elle qui les fabrique, elle sait ce qu’il y a dedans ! Enfin, c’est facile et rapide à fabriquer et ça se conserve jusqu’à 6 mois pour les produits huileux.
Les produits de base pour créer ses propres cosmétiques maison.
Huile de coco, cire d’abeille, bicarbonate alimentaire, huiles essentielles, argile blanche, SCI (tensioactif qui est un agent moussant pour le shampoing solide) et poudres d’extraits de plantes.
Les autres astuces dans la salle de bain
Marine coud ses lingettes et disques démaquillants. Elle a essayé de fabriquer son propre dentifrice mais préfère le dentifrice solide qu’elle achète en magasin vrac.

Découvrez aussi

quis, id velit, ut diam dolor