Le site plein de ressources pour s'engager dans une consommation responsable.

Pascal Jaouen découvre une ressourcerie du Finistère

Pascal Jaouen, styliste et brodeur incontournable de la culture bretonne, a découvert  le monde de la ressourcerie. Durant une journée, il s’est rendu à Cap Solidarité Ouest Cornouaille à Plozévet où il a découvert le quotidien de Thibault Tanguy, animateur de lien social et écologique. Dans ce nouveau numéro de Rendez-vous en Terre Responsable, ce joyeux duo nous fait découvrir les coulisses d’une ressourcerie, son organisation au quotidien et les acteurs qui la font vivre.

La ressourcerie Cap Solidarité Ouest Cornouaille

L’association a vu le jour en 2009 à Plozévet dans la baie d’Audierne. C’est un lieu qui collecte des objets pour leur redonner une seconde vie. Les habitants du territoire peuvent déposer les objets qu’ils n’utilisent plus sous forme de dons. Une fois déposés dans un espace dédié, les objets sont triés et valorisés au sein des différents ateliers. Des salariés travaillent en tant que référent valoriste pour réparer et valoriser les objets avant de les vendre dans la boutique. L’association compte aujourd’hui 15 salariés et une quarantaine de bénévoles.  

Vaisselle cuisine cafetière seconde main

Pascal Jaouen, dénicheur de bonnes affaires 

Durant une journée, Pascal Jaouen a suivi le parcours des objets de seconde main qui arrive quotidiennement sur le site de Plozévet. Il a participé aux différentes étapes entre le dépôt et les dons à la boutique. Tout au long du tournage, le célèbre styliste découvre des objets et des pièces uniques avec admiration : “Il y a des choses qui ont beaucoup de valeur, des parures de draps brodées à la main ! Je les prends !”  Entre rire et étonnement, Pascal Jaouen profite de l’atelier textile pour dénicher des trésors. 

De l’abondance à la rareté

Dans un contexte où les matières premières viennent à manquer, Cap Solidarité nous montre l’intérêt du réemploi, de la réparation et du recyclage des matières. La ressourcerie participe à l’économie du territoire :  “ Grâce à la vente des produits de seconde main, on réussit à développer l’économie locale et créer des emplois. En achetant à la ressourcerie, on finance l’association et les projets autour pour accompagner les nouveaux métiers et l’économie locale tout en réduisant les déchets.” conclut Thibaut. 

Les mains chargés de trouvailles insolites, Pascal Jaouen reprend la route vers la capitale de Cornouaille avec déjà l’envie d’y retourner, et pourquoi pas en tant que bénévole.

Découvrez aussi