Le site plein de ressources pour s'engager dans une consommation responsable.

Pauline Coatanea au centre de tri Triglaz

Le temps d’une journée, S’y mettre ! a invité la joueuse Finistérienne de handball, Pauline Coatanea, championne d’Europe et médaillée olympique au centre de tri Triglaz à Plouédern pour découvrir un univers qui lui était jusqu’ici inconnu.
En acceptant l’aventure, Pauline n’avait aucune idée du lieu ni de la personne qu’elle allait accompagner. C’est avec bonne humeur et beaucoup de curiosité qu’elle a partagé le quotidien d’Eméré Ruaroo, agent de tri chez Triglaz.

Un réveil très matinal

S’y mettre ! a donné rendez-vous à Pauline Coatanea à 5 heures 30 du matin à proximité du centre de tri Triglaz à Plouédern sans lui donner aucune information sur le lieu où elle allait passer la journée. 

Riwal Kermarrec, le présentateur de Rendez-vous en Terre Responsable l’a accueilli et conduit jusqu’au centre de tri pour rencontrer Eméré Ruaroo, agent de tri. Les présentations faites, Eméré lui a fourni un équipement adapté pour visiter le centre de tri et se rendre aux tapis de tri.

Les déchets recyclables du Finistère nord

Le centre de tri de Plouédern reçoit entre 35 000 et 40 000 tonnes de déchets recyclables par an qui proviennent des poubelles jaunes de l’ensemble des habitants du nord Finistère.
11 catégories de matériaux sont triés pour être ensuite recyclés. Les déchets recyclables sont les emballages, les contenants plastiques et les papiers. 

En réalité, Pauline accompagnée d’Eméré va découvrir que les erreurs de tri sont nombreuses. En moyenne, le centre de tri constate 20% d’erreurs de tri. Pour rectifier et affiner les gestes de tri, Eméré et ses collègues interviennent manuellement sur les tapis de tri. A Triglaz, on compte 50 emplois directs avec 24 trieurs par équipe.

Des femmes et des hommes pour trier les déchets recyclables manuellement

Cette journée en présence de Pauline Coatanea, joueuse du BBH, permet de découvrir le métier de trieurs souvent méconnus du grand public. Ce ne sont pas uniquement des machines mais le travail quotidien de femmes et d’hommes qui permettent d’affiner et d’optimiser le tri. 

Les erreurs de tri peuvent mettre en danger les agents qui se retrouvent à les manipuler sur les tapis de tri. Des autotests, des gants, mouchoirs et masques usagés sont triés, par erreur, dans les poubelles jaunes et arrivent quotidiennement dans les centres de tri. Ces produits sanitaires usagés doivent aller dans des sacs d’ordures ménagères fermés afin d’être incinérés. 

Les batteries en lithium-ion et téléphones portables peuvent causer des départs de feu et des risques d’intoxications pour les salariés du centre de tri.

Une journée pour sensibiliser aux gestes de tri

Engagée pour la protection de l’environnement, à travers ces rencontres humaines au centre de tri, la handballeuse Pauline Coatanea a pu découvrir le parcours d’un poubelle de tri sélectif (poubelle jaune) et porter un message : les déchets peuvent être une ressource s’ils sont bien triés !  

Au quotidien, elle sensibilise son entourage à éviter l’utilisation de produits et emballages à usages uniques.

Lors des rencontres sportives, une quantité importante de déchets plastiques est produite. Les associations, les clubs et les lieux d’accueil du public ont tous un rôle à jouer pour diminuer cette quantité de déchets et permettre aux participants et spectateurs d’adopter les bons gestes de tri.

Pour aller plus loin

Poubelle jaune tri recyclage Triglaz
Itinéraire de ma poubelle jaune dans le Finistère
Vous habitez dans le Finistère et vous souhaitez en savoir plus sur les déchets de la poubelle jaune (papiers, bouteilles, sachets…) et leur recyclage. S’y mettre répond à toutes vos questions.

Découvrez aussi

Dressing tri recyclage

Vider son dressing

On achète, on stocke, on jette, c’est le cycle classique d’un vêtement. Aujourd’hui, il existe pleins d’autres options et notamment quand il s’agit de la

En savoir plus >